défiscaliser grâce à l'immobilier

Défiscalisation immobilière : principes et dispositifs

Le logement est au coeur des politiques gouvernementales : "Quand le bâtiment va, tout va". Cet énoncé simple fonde l'ensemble des dispositifs de défiscalisation immobilière et des autres mesures destinées à faciliter la construction de logements. L'investisseur a tout intérêt à ne pas l'oublier, avant de se décider à investir. Un dispositif, aussi séduisant soit-il, ne saurait remplacer le bon sens. Enfin, les incitations fiscales sont de deux sortes, mais leur forme est extrêmement variée.

Qu'est-ce que la défiscalisation immobilière ?

La définition de la défiscalisation immobilière est de diminuer les impôts payés par les propriétaires d'un bien immobilier ou d'une valeur représentative d'un tel bien. La diminution résulte : soit, d'une réduction du revenu fiscal de référence ; soit, d'un abattement sur l'impôt qui doit être payé. Il faut noter que la réduction du revenu fiscal de référence est d'autant plus significative que le taux marginal d'imposition du contribuable est élevé. Par ailleurs, la défiscalisation immobilière s'accompagne toujours de restrictions. Un bien loué, dans ce cadre, ne peut l'être que sous certaines conditions. De plus, les économies d'impôt réalisées sont soumises au plafonnement global des niches fiscales.

Quels dispositifs pour défiscaliser dans l'immobilier ?

Principaux dispositifs de réduction d'impôts

Principaux dispositifs de réduction du revenu fiscal de référence